Vous êtes ici : Accueil - Séjour Culture - Les Bravades de Saint-Tropez

Séjour Culture

Les Bravades de Saint-Tropez

Depuis plus de quatre siècles, les 16, 17 et 18 mai, l’histoire semble gravée dans le cœur et la mémoire d’une population qui affiche clairement son identité libertaire. Mené par un capitaine de ville, nommé le lundi de Pâques, le corps de bravade défile en costume du Premier Empire.

 

Saint-Tropez s’habille de rouge et blanc, aux couleurs de la cité Corsaire, pour applaudir ces parades militaires. Elles rappellent à tout un chacun que les Tropéziens n’ont jamais hésité à prendre les armes pour se défendre des Barbares et de tous ceux qui mettaient en péril la paix et la prospérité de leur cité. Par tradition, fifres et tambours précèdent les marins et autres mousquetaires pour une marche pacifique.

 

Le Saint Tropez entre dans la légende

 

 

Au premier siècle après Jésus-Christ, en l’an 68 pour être précis, une pieuse dame de Heraclea Cacabaria, comme se nommait Saint-Tropez en ce temps là, est visitée dans  son sommeil par l’image d’un saint qui arrive par la mer. Un rêve qui s’avère prémonitoire dès les premières lueurs de l’aube.

 

Au lieu dit Le Pilon, au carrefour de l’actuelle plage de La Bouillabaisse, elle aperçoit une barque abimée et ballotée par les flots. A bord, gît le corps sans tête d’un supplicié romain, accompagné d’un chien et d’un coq qui s’envole dès que l’embarcation bute sur  le sable.

 

La légende affirme que l’on retrouva le coq dans un champ de lin, lieu que les anciens baptisèrent « coq au lin » devenu Cogolin en traversant le temps. Le martyr romain, porté par les courants ligures, avait pour nom Torpes, intendant du palais et proche de l’empereur Néron. Condamné à mort pour s’être converti au christianisme, le saint homme fut enterré hors les murs dans un endroit tenu secret. De nombreuses fouilles n’ont pas permis à ce jour de retrouver l’emplacement du tombeau bien que des reliques soient vénérées par trois sites de Méditerranée  : Saint-Tropez, Gênes et Pise, lieu du supplice et ville de pèlerinage pour les fidèles Tropéziens.

 

(extrait du magazine Discovery 2011, édité par l'Office de Tourisme de Saint-Tropez)

 

 

Découvrez les offres promotionnelles que nous avons sélectionnées pour vous


Votre recherche

Type

CLASSEMENT

Localisation

EQUIPEMENT

Garage

Restaurant

Piscine

Piscine chauffée

Vue mer

Accès handicapés